Navigation – Plan du site

Présentation

Les Cahiers de l’Urmis sont publiés par l’unité mixte de recherche « Migrations et société » (URMIS) spécialisée dans l’étude des migrations et des relations interethniques, associant l'Institut de Recherche pour le Développement et les Universités de Paris 7 Denis Diderot et de Nice Sophia-Antipolis. Elle regroupe des chercheurs relevant de plusieurs disciplines (sociologie, anthropologie, science politique, histoire) et est implantée à Paris et à Nice. L'équipe de Paris fait partie du Pres Sorbonne Paris-Cité. L’équipe de Nice fait partie de la Maison des sciences de l'homme et de la société du Sud-Est (MSHS). Les Cahiers de l’Urmis ont l’ambition de fournir un espace de publication, d’échange et de confrontation pour les recherches menées dans le champ des migrations et des relations interethniques. Ils présentent les travaux empiriques et théoriques de jeunes chercheurs et de chercheurs expérimentés, français et étrangers. L’orientation scientifique des Cahiers de l’Urmis récuse toute approche essentialiste des groupes nationaux, ethniques ou culturels, clairement situés comme des constructions historiques et sociales. Elle met l’accent sur les processus institutionnels et interactionnels par lesquels les appartenances collectives sont produites, maintenues ou transformées. Le domaine de ces recherches recoupe des questions théoriques fondamentales dans le champ des sciences sociales : la construction symbolique des identités collectives, l’analyse des processus sociaux de discrimination, les mécanismes de la catégorisation sociale, la production et les usages des catégories de l’altérité.

Dernier numéro en ligne
14 | janvier 2013
Articuler différentes échelles. Relations micro-sociales au sein de systèmes mondialisés

Notes de la rédaction

Le dossier thématique de ce numéro des Cahiers de l'Urmis regroupe quatre articles tirés de communications présentées lors de matinées d’étude organisées par des doctorants de l'Urmis sur la question de l’articulation des échelles dans la construction d’objets internationalisés. Il traite de la manière dont s’articulent au sein d’objets de recherche, des relations microsociales et différents types de systèmes mondialisés, entendus comme la conjugaison de dynamiques organisées autour de la circulation des biens, des capitaux et des personnes à l’échelle mondiale. Il s’agit d’espaces d’interactions dont les degrés de formalisation et d’institutionnalisation sont très variables.

L'article hors dossier constitue une prolongation de la réflexion sur la question de l'articulation des échelles, en abordant la question du traitement local des individus dans le cadre global des politiques publiques de restriction de l’immigration et de lutte contre les discriminations en France.

Numéro coordonné par Marjolaine Paris et Laura Schuft.

Merci au comité éditorial de ce numéro (Marion Manier, Catherine Quiminal, Denis Vidal), ainsi qu'à Emmanuelle Hellio et Philippe Poutignat pour leurs relectures.

  • Logo Revues électroniques de l’université de Nice
  • Revues.org